Certifié RGE et Qualifelec
PRENDRE RDV
Domotique et handicap : 5 questions à vous poser en amont
domotique

Domotique et handicap : 5 questions à vous poser en amont

IDELEC PLUS

Vous voulez construire ou rénover votre maison pour la rendre accessible aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR) et vous pensez à la domotique ? Voici cinq questions importantes à se poser ! Cette liste est bien entendu non exhaustive mais elle permet de garder en tête quelques éléments importants avant de commencer les travaux domotiques.

Dans quel but effectuez-vous vos travaux ?

Si c’est dans un objectif de revente ou de location, il faut se conformer à la loi. Les caractéristiques du décret du 17 mai 2006 portent sur l’accès à l’extérieur et les circulations intérieures, le stationnement, le logement et les équipements dans la résidence. Ces règles permettent à toute personne, quel que soit son handicap, d’être autonome au quotidien et d’être socialement active.

Une fois que vous avez répondu à cette question et que vous avez déterminé le périmètre légal à respecter il est tout à fait judicieux de vouloir concilier domotique et handicap. Une maison connectée et intelligente permettra aux occupants de cette habitation de garder confort, autonomie, accessibilité et sécurité jusqu’en fin de vie.

A lire : Domotique, 4 bonnes raisons d'y succomber

Pour qui ? Pour quels besoins ?

Quel que soit le handicap du ou des occupants de la maison, le logement doit être aménagé pour préserver l’autonomie, la sécurité et l’intégrité de ces personnes au quotidien. Les gestes les plus simples du quotidien doivent pouvoir être exécutés sans aucun danger bien évidemment voire facilités.

Que ce soit une perte de mobilité ou d’autonomie, les solutions proposées par la domotique sont adaptées et permettent aux PMR d’améliorer leur vie à la maison. Une maison connectée offre des dispositifs d’aide facilitant l’accessibilité aux commandes simples (d’éclairage par exemple) tout comme des actions plus délicates comme la douche et le brossage de dents. Les solutions disponibles sont multiples donc priorisez les tâches par besoin.

domotique et handicap : Par où commencer ?

installer-solution-domotique-maison.jpg

Vous avez déjà beaucoup d’idées concernant l’intérieur de votre maison ? C’est très bien ! Cependant n’oubliez pas que l’entrée ne doit être négligée en aucun cas étant donné que la maison doit rester accessible aux PMR dès l’extérieur. Aucun obstacle ni dénivelé ne doit pouvoir entraîner chutes ou difficultés de passage. L’entrée doit être large d’au moins 1,20m et repérable en elle-même.

A ce titre et au moyen d’un équipement visuel ou tactile, la domotique rend cette entrée facilement détectable. Par exemple, un code d’accès connu seulement des occupants, ou bien un système de reconnaissance faciale ou rétinienne permet d’ouvrir la porte automatiquement.

A lire : Une maison domotique, pour plus de sécurité !

Quelles commandes intégrer ?

Dans le cas de maisons “traditionnelles”, les PMR doivent souvent vivre avec quelqu’un, bénéficier d’une aide à domicile ou encore vivre en maison spécialisée afin de pallier à leur manque d’autonomie.

Les dispositifs apportés par la domotique ouvrent une nouvelle voie. Toutes ces tâches nécessaires telles qu’ouvrir les portes, les fenêtres ou allumer la lumière sont désormais possibles notamment grâce au boitier de contrôle d’environnement aussi connu sous le nom de “téléthèse”. Il permet aux utilisateurs de pouvoir contrôler leur environnement électrique, audiovisuel et éventuellement téléphonique. Ces téléthèses sont paramétrables de 0 à 200 fonctions et peuvent être adaptées à chaque utilisateur.

Et si la situation évolue ?

Les dispositifs d’aides doivent pouvoir évoluer en fonction du besoin et de la situation de la personne. C’est pourquoi la domotique est très adaptée car les solutions qu’elle présente ne sont jamais figées dans le temps. Cette évolutivité est l’un des points fort du duo domotique et handicap.

Pour que la domotique soit pleinement au service des PMR, il faut bien évidemment connaître les besoins de chaque personne. Cependant ne vous inquiétez pas car vous serez en mesure de faire évoluer votre installation dans le temps. Pour une personne handicapée, la domotique permet non seulement d’améliorer confort et sécurité mais aussi de retrouver une certaine forme d’autonomie et de contrôle sur la gestion de son dispositif domotique.

maison connectée et domotique lyon