Certifié RGE et Qualifelec
PRENDRE RDV
Plafond rayonnant électrique : types, avantages et inconvénients

Plafond rayonnant électrique : types, avantages et inconvénients

IDELEC PLUS

Quand on parle de chauffage pour les bâtiments, on pense immédiatement au chauffage au sol. Pourtant, il existe une autre solution qui peut être toute aussi intéressante : le chauffage par le plafond. Ce dernier peut alors être électrique ou hydraulique. Dans cet article, nous parlerons uniquement de chauffage électrique. Découvrez les principaux avantages et inconvénients d’un plafond rayonnant électrique.

Qu'est-ce qu'un plafond rayonnant électrique ?

Avant de vous présenter les principaux avantages et inconvénients du plafond rayonnant électrique, rappelons brièvement son principe. Le plafond chauffant est une solution de chauffage qui est très proche du chauffage au sol, si ce n’est que la chaleur est émise par le plafond via un système intégré dans le faux plafond.

A lire : Pompe à chaleur : fonctionnement, types et avantages

quels sont les types de plafond rayonnant électrique ?

Aujourd’hui, il existe deux types de plafond rayonnant.

Le plafond rayonnant au plâtre (PRP)

Le plafond rayonnant au plâtre (ou PRP) est composé d’un film chauffant électrique intégré dans un panneau isolant préassemblé et constitué de plâtre qui est lui-même fixé sur les ossatures du faux-plafond. Ensuite, des plaques de plâtre sont utilisées pour refermer le faux plafond, dissimuler l’installation et surtout l’isoler. Ce type de plafond rayonnant est le plus courant.

Le plafond rayonnant modulaire (PRM)

Le plafond rayonnant modulaire (ou PRM) est quant à lui constitué de modules chauffants équipés d’isolants fixés sur des structures métalliques suspendues au plafond. Ensuite, le tout est recouvert d’un plafond tendu ou alors d’un parement décoratif.

Quels sont les avantages du plafond rayonnant électrique ?

C'est un mode de chauffage économique

Le plafond rayonnant a peu d’inertie, il est donc rapide à mettre en service et a une bonne réactivité aux variations de température. Il ne rencontre aussi aucun obstacle à la propagation de la chaleur (meubles, etc.), la chaleur se diffuse très rapidement ce qui permet de réduire la consommation d’énergie.

Il présente aussi l’avantage de ne nécessiter aucun entretien. Bien sûr, la température de chaque pièce du bâtiment peut être réglée séparément. Les plafonds rayonnants jouent enfin un rôle d’isolation acoustique avec leur couche isolante.

C'est un système de chauffage très confortable

vmc-double-flux-confort.jpg

Le plafond rayonnant électrique est silencieux, invisible, monte très vite en température, réchauffe les parois et diffuse donc dans les pièces du bâtiment une chaleur homogène. La puissance installée peut aussi être ajustée pièce par pièce une fois la pose réalisée.

La qualité de l’air ambiant est aussi bien meilleure (pas de courant d’air, pas de brassage de poussière…) ce qui impacte directement le bien-être des occupants. Et comme il n’y a pas de courant d’air, il n’y a pas non plus de traces noires sur les murs/plafonds.

C'est un type de chauffage très pratique

Les plafonds rayonnants électriques sont aussi bien adaptés pour le neuf que pour la rénovation. Ils restent cependant plus adaptés pour des gros volumes. Parfois, lors de travaux de rénovation d’un bâtiment, il est impossible et/ou trop compliqué d’installer un chauffage au sol. Le plafond rayonnant prend alors tout son sens.

Par ailleurs, en cas de problème, ils sont aussi plus faciles à réparer qu’un plancher chauffant. Ce type de chauffage permet de gagner de la place (pas d’appareil de chauffage au sol/mur) et est aussi très esthétique (rien de visible), ce qui n’est pas pour déplaire aux occupants.

Quels sont les inconvénients du plafond rayonnant électrique ?

Nous l’avons vu, le plafond rayonnant électrique a de nombreux avantages. Toutefois, il est aussi important de connaître ses limites.

Il n'est pas adapté à toutes les pièces

Tout d’abord, ce type de chauffage réduit d’une dizaine de centimètres la hauteur sous plafond. Il n’est donc pas adapté pour les pièces basses. Si la hauteur sous plafond n’est pas suffisante, il pourrait alors induire une sensation de surchauffe et donc d’inconfort. Ce mode de chauffage implique aussi une excellente isolation afin de conserver la chaleur et ne pas entraîner de surconsommation.

Son coût d'installation est important

Mais le principal inconvénient du plafond rayonnant réside dans son coût d’installation. Il est en effet bien supérieur à celui d’un chauffage au sol. C’est pourquoi, il est très souvent utilisé pour les grands volumes.

Même s’il reste particulièrement adapté pour les travaux de rénovation (quand l’installation d’un chauffage au sol n’est pas possible), le plafond rayonnant électrique représente une solution intéressante pour tous les types de bâtiments (tertiaire, industriel, habitat collectif), que ce soit en neuf ou en rénovation. Associé à une bonne gestion technique du bâtiment (GTB) et une bonne isolation, il permet de diminuer la facture d’énergie tout en améliorant le confort des occupants.

Les solutions d'efficacité énergétique pour les bâtiments