Certifié RGE et Qualifelec
PRENDRE RDV
La performance énergétique des bâtiments : de nombreux postes d’économie

La performance énergétique des bâtiments : de nombreux postes d’économie

IDELEC PLUS

Directement concernées par la transition énergétique, les entreprises peuvent désormais réaliser de véritables économies en s’impliquant dans une démarche de développement durable. Outre ce bénéfice en terme de coût, cet engagement en faveur de la performance énergétique est souvent l’occasion pour les entreprises de rendre leurs services ou leurs produits plus efficaces. Afin de profiter au mieux de ces avantages, il convient de connaître les différentes solutions existantes pour participer à ce tournant énergétique majeur. Le point sur les pistes à envisager par les entreprises pour participer activement à l’optimisation énergétique et ce en faisant des économies.

Le « management » de l’énergie

Pour atteindre leur objectif d’économie d’énergie, les entreprises peuvent en premier lieu faire appel à un diagnostique énergétique. En effet, ce dernier permet la mise en place d’un système de management efficace de l’énergie. Selon le secteur d’activité, des diagnostiques spécifiques peuvent être entrepris : éclairage, ventilation, chauffage, … Pour accompagner les entreprises dans leur démarche, l’ADEME fournit une aide à la décision qui peut couvrir 50 à 70% des frais engagés pour faire appel aux bureaux d’études.

Le financement des travaux par les CEE

Suite au diagnostique énergétique, l’entreprise doit s’engager dans les travaux ou le changement de matériels préconisés par le bilan énergétique. Plus ou moins coûteux, certains investissements (chauffage, climatisation, éclairage, motorisation électrique, …) peuvent bénéficier du dispositif des Certificats d’économie d’énergie (CEE) créé en 2006. Ce dernier impose à tous les fournisseurs d’énergie d’accompagner leurs clients dans la réalisation de travaux d’économies d’énergie. La prime fournie permet de récupérer en moyenne 10% du montant des travaux de rénovation. Outre cet appui financier, il est également possible d’avoir accès à des prêts bonifiés, notamment le prêt éco-énergie de la Banque Publique d’Investissement (BPI). Cumulable avec les primes CEE, le prêt éco-énergie est compris entre 10000 et 15000 euros.

Les solutions numériques pour optimiser les ressources énergétiques

L’installation d’équipements énergétiques pilotables peut également permettre à une entreprise de réaliser des économies au quotidien. En effet, ces derniers ont pour but d’offrir en temps réel une vision de l’énergie consommée au sein d’un ou de plusieurs bâtiments. Dépassements de puissance, coupures de courant, fuites d’eau, … : un système d’alertes permet à l’entreprise d’être informée instantanément d’éventuelles dérives. Indicateurs environnementaux, messages de sensibilisation, … peuvent également être diffusés pour inciter à un comportement éco-responsable. Ainsi, ce pilotage intelligent accompagne l’entreprise au quotidien dans son objectif de performance énergétique.

Côté éclairage, beaucoup d’entreprises misent sur le relamping. Il s’agit du renouvellement de leur parc d’éclairage avec des équipements écoresponsables dotés de meilleurs rendements (éclairage LED) qui permettent déjà de réduire de 90% la consommation. Conjointement à cette démarche, les entreprises peuvent également utiliser des systèmes d’éclairage dits « intelligents » tels que SylSmart. Ce dernier permet en effet d’allumer ou d’éteindre l’éclairage en fonction de la présence de personnes au sein d’une pièce. Il module également la puissance de l’éclairage en fonction de la luminosité extérieure. Les entreprises bénéficient ainsi d’une optimisation permanente de l’éclairage dans leurs bâtiments.

Devenir producteur d’énergie

La performance énergétique des bâtiments n’est pas uniquement synonyme d'une meilleure isolation. Devenir producteur d’énergie permet également de réaliser des économies d’énergies considérables : une partie de la l’énergie produite peut être directement consommée et l’excédent éventuel peut être vendu. Pour favoriser la production de chaleur renouvelable, l’ADEME a mis en place un Fonds Chaleur. Solaire thermique, biogaz, biomasse, géothermie, … : les aides de l’ADEME pour financer ces installations peuvent varier de 20 à 40% du montant total de l’investissement.

Financement des travaux de rénovation, surveillance et contrôle permanent de la consommation énergétique, utilisation de sources d’énergie moins coûteuses, autonomie énergétique, … : les solutions ne manquent pas pour permettre aux entreprises de favoriser la performance énergétique des bâtiments.

Les solutions d'efficacité énergétique pour les bâtiments