Certifié RGE et Qualifelec
PRENDRE RDV
Mesurer la consommation d’énergie dans votre tableau électrique
efficacité énergétique

Mesurer la consommation d’énergie dans votre tableau électrique

IDELEC PLUS

Jusqu’à présent, la facturation de l’énergie était très obscure. Elle se faisait sur la base d’une estimation qui était ajustée une fois par an. Le tableau électrique, lui, se limitait à une fonction marche/arrêt des différents postes.

Avec l’apparition de la domotique, cette époque est derrière vous. Vous pouvez améliorer l'efficacité énergétique ainsi qu'avoir une vue très détaillée de votre facture énergétique et traquer les gaspillages… à condition de faire quelques investissements.

Les changements apportés par les compteurs communicants

Les compteurs électriques communicants (les fameux Linky par exemple) permettent d’avoir une vue à l’année de votre consommation. Mais ce n’est pas leurs seuls avantages :

  • Les relevés de la consommation se font désormais à distance deux fois par jour ;
  • Les tarifs sont ajustés automatiquement de manière régulière ;
  • Possibilité de voir l’évolution de sa consommation en ligne.

Ces compteurs ont toutefois une limite : ils n’affichent qu’une consommation globale du logement.

Les avantages des compteurs communicants

Le compteur communicant a apporté quelques changements, notamment le fait que les relevés ne nécessitent plus l’intervention d’un technicien et peuvent se faire à distance. En outre, il est possible de modifier le compteur ou le contrat en 24h, sans nécessiter de rendez-vous. Le suivi de consommation se fait via internet grâce au compteur communicant et un nouveau logement peut bénéficier de l’électricité en moins de 24 heures. Enfin, le pilotage des appareils électroménagers est plus facile.

Pour les collectivités territoriales, le compteur communicant permet de donner un meilleur service public de l’électricité et améliore la prévision des investissements grâce à des données plus fiables.

Pour les petits producteurs d’électricité, un compteur unique permet d’enregistrer les index de production et de consommation tandis que pour les fournisseurs d’électricité, ce type de compteur permet d’avoir une gestion plus fiable et d’augmenter la satisfaction du client. En outre, il offre aussi la possibilité de développer de nouvelles offres sans avoir à modifier les offres et les tarifs actuels.

Comment changer, déplacer et modifier son compteur communicant ?

En principe, les compteurs électriques appartiennent aux collectivités locales mais les utilisateurs finaux sont les premiers concernés s’il y a une panne ou un dysfonctionnement. Ainsi, il faut prendre contact avec le prestataire pour effectuer une démarche de remplacement. Dans la plupart des cas, les frais d’intervention sont pris en charge.

La société gestionnaire du réseau de distribution de l’électricité peut déplacer le compteur électrique ou ajouter un second appareil ou changer la puissance du dit compteur pour pouvoir mieux supporter le fonctionnement des appareils électriques utilisés.

Dans tous les cas, il est nécessaire d’adresser la demande d’intervention au fournisseur d’électricité.

Le tableau électrique peut-il m’aider à faire baisser ma facture ?

Si vous voulez maîtriser vos coûts, vous devrez avoir une vue de votre consommation électrique poste par poste. Vous devez donc agir au niveau de votre tableau électrique. Deux solutions s’offrent à vous : les indicateurs et les délesteurs.

L’indicateur de consommation vous permet d’avoir une mesure précise de l’énergie dépensée par les différents postes : VMC, chauffage, eau chaude. Il affiche aussi le prix que vous allez payer ainsi que la plage tarifaire en vigueur. Vous devez en avoir un par poste.

Pour faire baisser votre facture, investissez dans un délesteur. Si vous utilisez plus d’électricité que l’estimation de votre fournisseur, cet appareil coupera les circuits non prioritaires jusqu’à ce que la consommation soit repassée sous le plafond de souscription.

Avantage non négligeable : vous pouvez prendre un abonnement volontairement sous-évalué et ainsi faire des économies.

Mesurer la consommation électrique, une obligation ?

tableau-electrique-mesure-consommation

La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012), notamment depuis l’arrêté du 26 octobre 2010 relatif aux exigences de performance énergétique, oblige les bâtiments d’habitation à avoir un système de mesure de la consommation poste par poste. Ainsi, l’article 23 stipule :

« Les maisons individuelles ou accolées ainsi que les bâtiments ou parties de bâtiments collectifs d'habitation sont équipées de systèmes permettant de mesurer ou d'estimer la consommation d'énergie de chaque logement, excepté pour les consommations des systèmes individuels au bois en maison individuelle ou accolée ».

Un document d’application édité par l’ADEME, le SCTB et le DHUP précise que le système de mesure doit pouvoir évaluer la consommation poste par poste.

La Réglementation Thermique 2012 s’applique à tous les bâtiments neufs, mais ce n’est pas le cas pour les rénovations sans extension de surface où c’est l’ancienne RT qui s’applique. Si vous rénovez un bâtiment ancien, vous n’êtes pas obligé d’avoir un système de mesure poste par poste.

La mesure de la consommation électrique peut-elle être intégrée au tableau électrique ? La réponse est oui. Et elle est obligatoire dans le cadre de la RT 2012, du moins pour les constructions neuves. Avec une mesure détaillée de votre consommation, vous aurez les clés pour comprendre votre facture et vous localiserez ainsi facilement les postes où les économies sont possibles.

Marché du bâtiment face à l'efficacité énergétique