Certifié RGE et Qualifelec
PRENDRE RDV
Éclairage industriel : pourquoi s’y intéresser ?
efficacité énergétique | éclairage

Éclairage industriel : pourquoi s’y intéresser ?

IDELEC PLUS

Pour les entreprises qui cherchent à faire baisser leur facture énergétique, maîtriser la consommation des machines-outils et du chauffage constitue un enjeu essentiel. Mais l’éclairage d’un bâtiment industriel est aussi un poste de dépense très important qui ne doit être négligé sous aucun prétexte. Un éclairage optimisé peut améliorer la rentabilité, la sécurité et ainsi réduire l’empreinte énergétique du bâtiment.

Quelle est la part de l’éclairage dans l’industrie ?

Dans l’industrie, l’éclairage représente entre 10 % et 15 % de la facture totale d’électricité. Toutefois, ce chiffre varie en fonction de la consommation totale de l’entreprise.

Une étude menée conjointement par l’ADEME et l’IFTH* a démontré que, dans une entreprise de confection, l’éclairage représentait 39% de la consommation d’électricité, loin derrière le chauffage (11%). Voilà un chiffre qui brise un certain nombre de préjugés.

Avec une bonne maîtrise de l’éclairage, on peut réduire les frais de maintenance de 50% et faire entre 20% et 70% d’économie d’énergie !

Quels sont les enjeux liés à l’éclairage dans les entreprises ?

L’éclairage est au centre de plusieurs enjeux capitaux pour la survie des entreprises :

  • Sécurité des employés : la lumière doit assurer la qualité de travail des employés et réduire le stress, l’éblouissement et les accidents de travail.
  • Productivité : une distribution optimale de la lumière par rapport à l’environnement qui permet au personnel de travailler plus longtemps et dans de meilleures conditions.
  • Coûts d’exploitation : la capacité à prévoir et à scénariser les usages permettra de faire baisser la facture (maintenance et exploitation) et donc d’améliorer les bénéfices.

Au niveau financier, le levier le plus important pour la maîtrise des coûts est sans conteste le type d’éclairage que vous utilisez.

A lire : 4 conseils pour réaliser des économies sur l'éclairage

L’éclairage à LED, une révolution pour l’industrie

Jusque dans les années 2000, l’éclairage passait avant tout par les systèmes à incandescence, halogène ou néon. Mais, dans le sillage de la RT2012, les ampoules énergivores ont peu à peu été retirées de la vente.

Les avancées techniques et la nécessité de faire des économies ont alors mis les éclairages à LED sur le devant de la scène. Malgré une introduction assez récente, le LED représente désormais 41 % de parts de marché dans l’industrie.

L’éclairage LED a beaucoup d’avantages :

  • Modulable : accepte beaucoup mieux les allumages fréquents (donc meilleure intégration avec des systèmes de gestion intelligents de la lumière)
  • Peu énergivore : jusqu’à 71 % d’économies par rapport aux lampes traditionnelles
  • Excellent rendement : durée de vie allant jusqu’à 100 000 heures
A lire : Relamping LED , un premier pas vers la transition énergétique

Éclairages à LED : les différentes configurations possibles

Selon que l’on cherche à éclairer un atelier, un hall, des bureaux, un espace de stockage ou une ligne de production, les besoins en éclairage seront différents. Voici quelques considérations à prendre en compte par rapport aux zones à éclairer :

  • Hall de production : éclairage en continu installé sur des rails suspendus. Couplage avec un système de gestion qui permet d’adapter l’éclairage aux différents postes de production.
  • Atelier : éclairage orientable suspendu juste au-dessus du poste de travail. Possibilité de coupler les LED avec un capteur de mouvement pour éteindre la lumière lorsqu’il n’y a personne sur le plan de travail.
  • Ligne de production : lumière répartie de manière uniforme avec puissance ajustée en fonction des tâches effectuées. Possibilité d’installer un système totalement étanche en cas d’environnement soumis à des déjections ou de fortes chaleurs.

La maîtrise de l’éclairage industriel a deux avantages : la réduction de la facture énergétique et l’amélioration de la sécurité des employés. La baisse des coûts passe par un changement du système d’éclairage (passage aux LED) et une gestion rationnelle de l’intensité lumineuse en fonction des besoins.


Marché du bâtiment face à l'efficacité énergétique

*Etude menée par l'ADEME et l'IFTH