Certifié RGE et Qualifelec
PRENDRE RDV
Quel est le coût d’un audit énergétique ?

Quel est le coût d’un audit énergétique ?

IDELEC PLUS

Depuis le mois de janvier 2018, l’audit énergétique figure parmi les prestations prises en compte pour l’attribution du Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique ou CITE. L’analyse des performances énergétiques d’un bâtiment permet de faciliter la vente d’un bien immobilier ou de procéder à la réalisation des travaux nécessaires pour qu’un logement soit aux normes et aussi pour réaliser des économies. Quel est le coût de cet audit énergétique ?

Comment se déroule un audit énergétique ? 

L’audit énergétique se déroule en plusieurs étapes :

Etape 1 : Recueil des informations

Le recueil des informations vise à faire un état des lieux comportant un examen et une description détaillée de l’ensemble du bâtiment. Pour ce faire, le prestataire réalisant l’audit étudie les données fournies par le maître d’ouvrage ainsi que le questionnaire à destination des utilisateurs et habitants de l’immeuble. Il procède également à la visite détaillée du bâtiment, examinant toutes les parties concernées par l’audit ainsi que les installations techniques.

Le recueil de données se fait aussi grâce à l’investigation thermographique et à une rencontre avec les occupants et l’exploitant. Le but de cette première étape est d’établir un bilan énergétique du bien. 

Etape 2 : Synthèse des données recueillies

Il s’agit de l’analyse énergétique du bâtiment qui se déroule elle-même en trois étapes. Cette synthèse des données recueillies comprend :

  • la description des qualités thermiques ;
  • l’analyse des consommations réelles ;
  • la création d’un modèle théorique.

Cette deuxième étape a pour but d’évaluer l’adéquation des contrats d’exploitation et des abonnements avec la situation du bâtiment. 

Etape 3 : Préconisations et propositions de travaux 

La troisième étape consiste à émettre des propositions d’amélioration énergétique poste par poste. Ainsi, les recommandations doivent généralement concerner l’utilisation et l’exploitation, le bâtiment, les systèmes thermiques, l’éclairage dans les parties communes, etc.

De même, le prestataire qui s’est chargé de l’audit énergétique peut proposer les travaux qui permettront d’améliorer les performances du bâtiment et le confort de ses occupants. 

Tous les travaux suggérés doivent être détaillés (description technique, gain énergétique, gain financier, gain énergétique, gain environnemental, budget à prévoir, aides mobilisables, temps de retour actualisé, etc.).

Article connexe : Comment réaliser un audit énergétique dans un bâtiment industriel ?

De quoi dépend le coût d’un audit énergétique ? 

Le coût d’un audit énergétique est variable d’un bâtiment à l’autre, notamment selon sa nature et sa dimension ainsi que le degré de détail de l’analyse.

Il faut aussi tenir compte des différences de tarifs entre les prestataires et du fait que de nombreuses aides sont mises en place par les régions pour le financement du diagnostic.

Si le bâtiment a déjà fait l’objet d’un audit, est-ce qu’il faut en refaire un nouveau ? 

L’audit énergétique obligatoire doit être renouvelé tous les quatre ans pour les grandes entreprises. Il s’agit d’un principe prévu par la directive européenne relative à l’efficacité énergétique et fixé par la loi du 16 juillet 2013.

Ainsi, les grandes entreprises employant plus de 250 salariés et celles qui génèrent un CA de plus de 50 millions d’euros et dont le bilan annuel est supérieur à 42 millions d’euros doivent effectuer un audit énergétique tous les quatre ans

Quel est le ROI d’un audit énergétique ? 

Une étude de l’Afnor montre que le cumul des économies généré par un audit énergétique est estimé à 25% en euros et 23% en kWh. Ainsi, le ROI des actions menées est palpable au bout de quatre ans

Pour aller plus loin : Les 4 enjeux de la performance énergétique des bâtiments

Quel prestataire doit effectuer l’audit énergétique ? 

Pour procéder à un audit énergétique, il est nécessaire de faire appel à un bureau d’étude thermique ou un prestataire spécialisé dans le domaine. Comme c’est une démarche très délicate, il faut se renseigner sur le sérieux de la structure choisie et s’assurer d’avoir des références sûres

Pour ce qui est de l’auditeur lui-même, ce dernier doit avoir une formation de type Bac+3 dans le domaine technique du bâtiment et une expérience de trois à huit ans au minimum dans un bureau d’études thermique. Dans tous les cas, l’auditeur doit posséder des références d’au moins trois réalisations d’audit énergétique avec des prestations similaires. 

Il est particulièrement conseillé d’avoir recours aux services d’un thermicien qui effectue son travail conjointement avec un architecte ou un technicien du bâtiment. Le but étant de bénéficier d’une vraie expertise que l’on ne pourra pas obtenir grâce à un thermicien seul. 

Pour aller plus loin : L'importance du bureau d'études en électricité générale

Les audits à prix bas : faut-il s’en méfier ? 

Bien que faire des économies soit tentant, il est déconseillé de se baser sur le seul critère de prix bas pour choisir le prestataire à qui sera confié l’audit énergétique. En effet, des tarifs trop abordables sont souvent le synonyme d’un audit peu fiable techniquement. Et lorsque l’on sait qu’une étude thermique de mauvaise qualité peut avoir des conséquences graves comme des surcoûts lors des travaux de rénovation énergétique, il faut être prudent.

Un prestataire qui ne possède pas les qualifications requises ou qui utilise des logiciels non certifiés et peu fiables amène toujours à une mauvaise préconisation de travaux et une mauvaise évaluation des performances énergétiques des bâtiments après les travaux. 

En outre, il faut préciser qu’un audit énergétique n’est pas seulement une prestation technique mais également une série d’échanges entre le bureau d’études et les occupants. Pour faire un audit énergétique de qualité, le prestataire doit passer un temps suffisant sur le site pour réaliser des mesures et de rencontrer les occupants afin de recueillir leur ressenti en matière de confort au quotidien. 

Quel est prix moyen d’un audit ? 

En général, le coût moyen d’un audit énergétique se situe dans une fourchette de 4 000 à 10 000€. Cela concerne l’audit le plus couramment pratiqué, qui est l’audit énergétique qui respecte le cahier des charges de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie).

 

Vous êtes à la recherche d'un bureau d'études pour effectuer un audit énergétique ? Vous pouvez prendre RDV auprès du bureau d'études d'Idelec Plus

consultation efficacite energetique idelec plus