Certifié RGE et Qualifelec
PRENDRE RDV
Le secteur du bâtiment : un marché, trois secteurs distincts

Le secteur du bâtiment : un marché, trois secteurs distincts

IDELEC PLUS

Le marché du bâtiment est un poids lourd de l'économie française. C'est indéniable. Mais c'est aussi un secteur très vaste, qui est parfois difficilement compréhensible, même quand on évolue dedans. Et vous vous demandez peut-être : quels sont les segments qui composent ce marché ? Quels sont les activités, les clients et les types d'ouvrages de chaque segment ? Ou encore quelles sont les perspectives pour la filière en 2017 ? Regardons cela de plus près.

Le marché du bâtiment, l'un des premiers secteurs d'activité économique en France

marche-du-batiment-statistiques.png

Avec un chiffre d'affaires total dépassant 170 milliards d'euros, plus de 1,4 million de salariés et plus de 536 000 sociétés, le secteur du bâtiment et des travaux publics (plus connu sous son acronyme BTP) est un poids lourd de l'économie française.

Le BTP rassemble toutes les activités de la construction des bâtiments publics/privés, de la promotion immobilière, du génie civil et des travaux publics (plus connu lui aussi sous son acronyme TP). Le bâtiment représente plus de trois quarts des effectifs.

Après plusieurs années de repli, la filière du bâtiment a renoué avec la croissance en 2016 (+0,4% en valeur, +1,9% en volume) selon les derniers chiffres communiqués par la Fédération Française du Bâtiment (FFB). Cette même organisation prévoit une amplification de la croissance en 2017 : hausse de 1,3% en valeur et de 3,4% en volume. Le bâtiment devrait donc créer beaucoup d'emplois en 2017, dont la majorité salariés.

Article complémentaire : La reprise de l'activité dans le bâtiment s'accélère sur le début 2017

Le secteur du bâtiment : un marché, trois secteurs distincts

Le marché du bâtiment fait l'objet de plusieurs classifications. Pour vous donner une vue d'ensemble du secteur, il est fréquent de le répartir en fonction des codes NAF.

En suivant cette classification, le marché du bâtiment et des travaux publics est composé de trois familles distinctes : le marché de la construction spécialisée (qui se divise en deux sous-catégories : le gros oeuvre et le second oeuvre), le marché de la construction et de la promotion immobilière et le marché du génie civil et des travaux publics.

CONSTRUCTION
SPÉCIALISÉE
CONSTRUCTION & PROMOTION IMMOBILIÈRE GÉNIE CIVIL &
TRAVAUX PUBLICS
62,9% du CA total 23,8% du CA total 13,3% du CA total

Electricien, menuisier, plombier, plaquiste, peintre, etc.

Promoteur immobilier
Contractant général
Etc.
Conducteur de travaux
Chef de chantier
Constructeur...
ACTIVITÉS ACTIVITÉS ACTIVITÉS

Gros Oeuvre
(construction de bâtiments, maçonnerie, travaux de montage, charpentier, couverture, zinguerie...)

Second Oeuvre (travaux d'installation électrique, travaux de finition)

Promotion immobilière

Construction de
bâtiments résidentiels

Construction de bâtiments
non résidentiels
Génie Civil

Terrassement

Forage & Sondage

Eclairage Public
CLIENTS (par ordre d'importance) CLIENTS (par ordre d'importance) CLIENTS (par ordre d'importance)
Entreprise du BTP

Particulier ou syndicat
de copropriété

Commande privée

Commande publique

HLM
Particuliers
& investisseurs

Secteur privé

Collectivités locales

Collectivités locales
(région, département)

Secteur privé

Gestionnaire de réseaux
(EDF, Engie...)

Partenariat (autoroute, aéroport)

Etat

TYPES D'OUVRAGE (par
ordre d'importance)
TYPES D'OUVRAGE (par
ordre d'importance)
TYPES D'OUVRAGE (par
ordre d'importance)
Maisons individuelles
& lotissements

Logements collectifs
(sauf hôtels)

Bureaux, commerces,
usines, exploitations
agricoles

Autres bâtiments
(écoles, loisirs, hôpitaux,
salles de sport...)

Ouvrages de travaux publics
Maisons individuelles
& lotissements

Logements collectifs
(sauf hôtels)

Autres bâtiments
(écoles, loisirs, hôpitaux,
salles de sport...)


Bureaux, commerces,
usines, exploitations
agricoles



Travaux routiers

Terrassement

Eaux, assainissements et autres canalisations

Travaux électriques

Ouvrages d'art

Forage & Sondage

Voies ferrées

Travaux maritime/fluvial

Travaux sous-terrain

 
  

L'année 2016 a permis à la filière du bâtiment de renouer avec la croissance et d'entrer dans une nouvelle ère. Selon les dernières prévisions, 2017 devrait logiquement être encore une plus belle année : la croissance devrait s'amplifier, de nouveaux emplois devraient être créés... Toutefois, la faible commande publique devrait limiter la croissance du non-résidentiel. Mais, à quelques jours du second tour des élections présidentielles, il convient de rester vigilant. Les résultats de ces dernières pourraient avoir un impact important sur la filière et changer la donne...

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux ! Si vous voulez en savoir plus sur la filière, je vous invite à télécharger gratuitement notre rapport ci-dessous : le marché du bâtiment en 2017 face à l'efficacité énergétique.

Marché du bâtiment face à l'efficacité énergétique