Certifié RGE et Qualifelec
PRENDRE RDV
Comment le courant faible va-t-il vous aider à optimiser votre performance énergétique ?
domotique

Comment le courant faible va-t-il vous aider à optimiser votre performance énergétique ?

IDELEC PLUS

L’amélioration des performances énergétiques d’un bâtiment peut être le fruit de solutions passives ou actives. Ces dernières présentent l’avantage d’être plus flexibles à implémenter et sont sources d’économies plus importantes. Selon le Ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement, ces solutions intelligentes pourraient réduire de 10 à 20 % la consommation d’énergie globale d’un immeuble. La gestion des flux électriques par la domotique constitue un enjeu majeur pour toute entreprise soucieuse de réduire ses factures énergétiques. Premier poste visé ? Le courant faible.

1- Courant faible, domotique et efficacité énergétique

L’efficacité énergétique, la domotique et le courant faible sont trois notions intimement liées. L’efficacité énergétique peut être définie comme toute action mise en œuvre pour limiter la consommation d’énergie liée à un usage particulier. Elle peut notamment être obtenue par l’installation de systèmes domotiques, qui permettent de mesurer, de contrôler et de réguler la consommation électrique des bâtiments et d’éviter toute consommation inutile.

L’un des champs d’application majeurs de la domotique est le courant faible, un courant utilisé pour transporter l’information, et non l’énergie. Le courant faible rassemble par exemple la téléphonie, l’alarme, la vidéosurveillance l’interphonie, le réseau informatique, le contrôle d’accès, les objets connectés ainsi que les systèmes de détection incendie. Par l’intermédiaire de systèmes de gestion intelligents, la domotique se chargera de l’optimisation des impulsions électriques des courants faibles.

2- Quelques exemples d’application de la domotique

La domotique peut concerner l’ensemble des équipements installés dans un logement privatif ou un bâtiment industriel. Dans le cas du chauffage, elle permettra par exemple de mettre en veille la climatisation dès que l’ouverture d’une fenêtre ou d’une porte sera détectée par la centrale domotique. Grâce à cette dernière, il sera également possible de régler très précisément vos besoins en chauffage selon l’heure, la période de l’année ou tout autre paramètre lié à votre secteur d’activité.

L’un des autres grands champs d’application de la domotique est la gestion de l’éclairage. Auparavant, elle offrait uniquement l’opportunité d’éteindre automatiquement les lumières d’un bâtiment à une heure donnée. C’est bien entendu toujours le cas. Les progrès technologiques permettent cependant de profiter d’autres avantages. Il est par exemple possible de régler l’éclairage de manière optimale afin que celui-ci ne s’allume qu’au moment où l’on se trouve dans une pièce. On parle aujourd'hui d'éclairage intelligent.

L’objectif de la domotique appliquée à l’efficacité énergétique est de rendre son bâtiment communicant et de gérer les flux de façon centralisée. Le système de pilotage des bâtiments KNX permet par exemple de réunir sur un même système tous les paramètres impactant les conditions de confort (éclairage, chauffage, climatisation, ventilation et gestion des stores).

3- A quoi faut-il faire attention ?

Depuis deux ans, l’annexe II de l’arrêté du 3 août 2016 remplace la NF C 15-100 sur l’installation des courants faibles. Pour optimiser le fonctionnement de sa centrale domotique et respecter les normes en vigueur, il s’agira de prêter attention à certains points, et tout particulièrement :

  • Le respect de la réglementation : faire appel à un spécialiste doté d'une certification "Qualif' Elec" est à ce titre un véritable gage de réassurance. Elle atteste de la qualité des prestations, de la régularité administrative et financière du prestataire ainsi que des références de chantiers ;
  • L’entretien et la maintenance : 80% des pannes proviennent d'un défaut de paramétrage ou du raccordement électrique. La télémaintenance joue à ce titre un rôle essentiel. Elle est généralement assurée à titre gratuit pendant un an par le prestataire. Au delà, un contrat devra être proposé ;
  • Le paramétrage : c'est probablement l'une des étapes les plus importantes. C'est elle qui garantit en grande partie la qualité de l'installation ainsi que leur fiabilité. Il y a donc besoin de nouvelles compétences et une nécessité de formation pour le client.

L’essor de la domotique va de pair avec l’émergence de nouvelles compétences. La domotique participe activement à l’efficacité énergétique d’un bâtiment. La maîtriser représente ainsi un véritable enjeu. Pour l’exploiter au mieux, il est donc nécessaire de se rapprocher d’un partenaire compétent (comme notre entreprise d'électricité).

Les solutions d'efficacité énergétique pour les bâtiments