Certifié RGE et Qualifelec
PRENDRE RDV
Qu'est-ce qu'un bâtiment à énergie positive (BEPOS) ?

Qu'est-ce qu'un bâtiment à énergie positive (BEPOS) ?

IDELEC PLUS

Avec une hausse de 20% de sa consommation d’énergie en 30 ans, le secteur du bâtiment est désormais dans le viseur des politiques d’économie d’énergie. Premier consommateur d’énergie du pays, le parc immobilier français est engagé dans une métamorphose importante pour réduire au maximum sa dépense énergétique et pour améliorer  l'efficacité énergétique. Pour réaliser cet objectif ambitieux, la RT 2020 pose ses conditions au marché du bâtiment en misant sur la construction de bâtiments à énergie positive (BEPOS). Un tournant majeur à ne pas manquer !

BEPOS et RT 2020 : une nouvelle réglementation thermique pour le secteur du bâtiment

transition-energetique-secteur-btp

Depuis la RT 2012, entrée en vigueur le 1er janvier 2013, les bâtiments neufs sont soumis à une codification thermique limitant leur consommation d’énergie comme l’exige le label « basse consommation ».

Avec la RT 2020, un nouvel objectif est fixé au secteur du bâtiment : la construction de bâtiments à énergie positive (BEPOS). A partir de 2020, les constructions neuves devront être conformes à cette nouvelle codification thermique en respectant les contraintes d’un nouveau label.

En effet, les BEPOS doivent répondre aux exigences du label Effinergie+. Ce dernier a pour ambition de réduire la consommation d’énergie des bâtiments en utilisant au maximum les ressources énergétiques gratuites qui sont à notre disposition. Concrètement, un bâtiment parfaitement isolé et offrant une performance thermique optimale permet de considérablement réduire les déperditions d’énergie.

BEPOS : un bâtiment économe et durable destiné à devenir la norme ! 

Bâtiments individuels, collectifs, privés, publics, … : à compter de la fin 2020, tous les projets de constructions neuves répondront aux critères du bâtiment à énergie positive :

  • Architecture et équipements permettant de réduire la consommation énergétique : architecture bioclimatique, systèmes performants de chauffage et de ventilation, installations électriques, etc. ;
  • Exploitation simple et économique du bâtiment qui incite à un comportement éco-responsable des occupants.

Ce bâtiment capable de produire plus d’énergie qu’il n’en consomme deviendra le standard de construction. Anticiper au plus tôt les futures évolutions réglementaires semble donc la voie à suivre pour vivre au mieux ce changement de réglementation.

Si le nombre de projets BEPOS reste encore limité à ce jour, ces derniers permettent déjà de se familiariser avec le bâtiment du futur. Citons le projet Sunstone à Lyon et ses six îlots de bureaux. Ce parc tertiaire doit rassembler une quinzaine de bâtiments à énergie positive. Avec leurs toits dotés de panneaux photovoltaïques, ces derniers peuvent produire assez d’énergie pour couvrir les besoins de l’ensemble du parc d’activités.

Construire un bâtiment à énergie positive : Mode d'emploi

Isolation et basse consommation d’énergie

Pour construire une maison BEPOS, il faut se conformer à peu près aux mêmes règles que celles d’une maison passive ou une maison BBC. Ainsi, il faut disposer d’une isolation thermique performante ainsi que d’une ventilation à double flux avec récupération d’air. Il faut aussi penser à optimiser l’intégration de l’énergie solaire passive grâce à l’exposition de la maison et la place de ses différentes ouvertures. Enfin, il faut éviter les ponts thermiques et les déperditions de chaleur.

Le bâtiment BEPOS est conçu pour éviter autant que possible le recours aux sources d’énergie fissiles et fossiles. Ainsi, son système de chauffage utilise la plupart du temps un combustible biomasse.

Production d’énergie

Les bâtiments à énergie positive combinent une conception économe en consommation avec l’aptitude à produire de l’énergie issue d’une source renouvelable. Le bâtiment peut aussi être en mesure de produire de l’énergie thermique qui a l’avantage de pouvoir être stockée facilement pour chauffer l’habitation ou produire de l’eau chaude sanitaire. Ainsi, un bâtiment à énergie positive peut comprendre :

  • Des panneaux solaires photovoltaïques ;
  • Des capteurs solaires thermiques comme le capteur solaire à air ;
  • Une pompe à chaleur utilisant la géothermie ;
  • Une chaudière à cogénération de chaleur et d'électricité.

 

Aucune définition réglementaire des BEPOS n’étant à ce jour disponible, il convient d’anticiper les futures exigences de ces bâtiments « verts » en se rapprochant de partenaires experts dans le domaine de l’efficacité énergétique.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, nous avons mis à votre disposition un rapport du marché du bâtiment 2017-2018 face à l'efficacité énergétique

Marché du bâtiment face à l'efficacité énergétique